Manifeste

Il est important de redécouvrir nos propres rythme et ceux de la nature car nous sommes un tout. Tous les organes de notre corps sont reliés entre eux et fonctionnent en symbiose. Nous ne sommes pas coupé.e.s de notre environnement qui a un réel impact sur nous, c’est pourquoi nous parlons ici d’écologie féminine. Aujourd’hui la science a prouvé que nos émotions agissent directement sur notre santé.

Prendre un temps pour soi, pour se recueillir, pour célébrer chaque nouveau jour, chaque instant est primordial. Remettre du sacré afin de ramener des petites joies, du bonheur dans notre quotidien. Souffler les bougies d’un gâteau d’anniversaire n’est ni plus ni moins qu’un rite important pour marquer l’avancée de notre vie, de nos étapes.

Un rituel est un acte quotidien pour s’organiser s’harmoniser, se sécuriser ou encore prendre soin de soi, un rituel (du coucher au lever, etc…). Il nous permet chaque jour de vivre un présent pleinement conscient.e.s des besoins primordiaux de notre corps humain et même un chat faisant sa toilette chaque matin vit un rituel. Le rituel est un essentiel pour se retrouver avec soi-même, quelque soit sa forme, et propre à chacun.

Nous éviterons donc tout écueil de langage et nous ne parlerons pas ici de religion ou de secte mais bien d’usages et de formalités de tous les jours tel un art de vivre résolument plus proche et plus respectueux de notre biologie féminine.

Il existe toutefois également des rites – sortes d’événements remarquables au cours d’une vie – que l’on nomme rites de passages ou d’initiation. Nous trouvons chez la femme plurielle de nombreux rites qui demandent de part sa biologie et sa psychée que nous les resacralisions et ouvrions un espace dédié à leur reconnaissance, à leur restitution, à la reconnexion à ces rites de passages d’une femme tels que, l’arrivée des premières règles, les premiers rapports sexuels, les cycles lunaires, la grossesse, l’accouchement mais également la ménopause ou, plus tabou, l’avortement.

Or chacun (ou presque) de ces événements sont vécus avec force dans chaque corps de femme et marquent à vie.
Pour éviter une violence sur notre corps par méconnaissance, par mauvaise information, afin de donner de l’amour, de la gratitude, de la joie dans ces instants de vie, il est primordial de nous réapproprier ou de nous fabriquer nos propres outils.

Rites de femmes est une plateforme communautaire qui regroupe un ensemble de connaissances, de pratiques, d’expériences autour de l’écologie féminine. C’est aussi un lieu de partage et d’échange, d’articles et de réflexions philosophiques sur la femme naturelle et sauvage que nous sommes intrinsèquement depuis des millénaires. Un espace dédié avec des outils collectés ou créés pour vivre le plus facilement, le plus agréablement et le plus proche possible de notre essence féminine.

Ce site est donc un lieu dédié à toutes les femmes, de tout âges, désireuses de mieux connaître, de mieux vivre leur biologie ainsi qu’avec la nature qui les environne.
Il s’adresse également aux hommes désireux de mieux connaître les femmes et leur potentiel, d’expérimenter l’harmonie avec le féminin sacré en respectant ses fonctionnements vitaux, et de découvrir des richesses cachées (orgasme en accouchant).

Rites de femmes casse les mythes et les codes pour se réapproprier des connaissances oubliées sur notre corps, des évolutions potentielles, en les réintégrant avec modernité et actualité.
Pour la sororité.

 

Marion Valadier
(écrit en collaboration avec Mélina Demars)