was successfully added to your cart.

Nos racines de sorcières 1/3

Les mains de Marion attrapent deux bols d'argile blanche et de poudre de rose

Nos racines de sorcières

Marie Pénélope Péres devant une table avec des bols remplis d'argile blanche, verte, de poudre de rose et de rhassoul

Je suis partisane d’une réappropriation de l’usage des plantes médicinales en mode sorcière !

Dans cette démarche, que je ne suis pas la seule à avoir adoptée, l’apprentissage se passe par :

Le faire ensemble, l’oralité et l’usage dans la vie quotidienne.

Tout en cueillant, tout en fabriquant, tout en essayant les remèdes pour solutionner des maux du quotidien, mine de rien, nous nous exposons à de vraies réflexions sur ces plantes que nous avons entre les mains.

A travers l’expérimentation, nous apprenons à tenir compte de notre corps, des signaux qu’il émet, de son langage. Nous aiguisons notre capacité à observer et à ressentir. Nous déduisons des choses et les comparons à d’autres expériences. Nous écoutons les résultats partagés par d’autres personnes. Nous cherchons à améliorer un remède ou une façon de procéder. Nous laissons de côté ce qui visiblement ne fonctionne pas pour nous. Les énigmes que nous rencontrons nous poussent à la recherche d’information. Parfois alors notre quête prendra mille détours ! Et nous voilà parties à fouiller dans l'herboristerie, l’anatomie, la biologie du corps humain, la botanique et parfois même l’ethnobotanique, le symbolisme ou l’anthropologie… Bref, finalement, un véritable voyage au cœur des connaissances acquises au fil des générations, sur l’humain et le monde dans lequel -et grâce auquel- nous vivons !

C’est une démarche d’investigation, qui prend sa source dans l’expérience, l’observation. La théorie vient après, si elle est nécessaire, quand elle est nécessaire.

A mon sens, c’est d’ailleurs la base de la démarche scientifique ! Cette façon de faire, empirique, a fait totalement partie de la vie des femmes pendant des millénaires, jusqu'à la renaissance, moment où ont été fondées les premières universités de médecines, réservées exclusivement aux hommes.

C’est à partir de ce moment qu’un gouffre s’est ouvert entre la pratique médicinale des femmes et la médecine académique.

Moment charnière dans notre Histoire, l’interdiction faite aux femmes à utiliser et soigner avec les plantes médicinales a été un puissant levier qui a autorisé et facilité l'expansion de la chasse aux sorcières, lui donnant une forme de légalité sociale qui dépassa largement la cause religieuse. La pratique empirique, accumulée par des générations et des générations de femmes, transmise oralement dans les cuisines et chantée à travers les champs pendant des millénaires, s’est tue, au pied des bûchers. Les universitaires et les médecins en ont compilées les bases fondamentales dans des livres, écrits et signés par eux. S’attribuant telle ou telle recette pratiquée depuis la nuit des temps par celles qui les ont portés, nourris et soignés. Jamais il ne sera fait mention de leurs sources. En revanche, encore aujourd’hui, en 2018, la médecine académique –par l’intermédiaire de certains médecins- continue d’intimider les femmes et de les rendre vulnérables. Ce gouffre, ouvert il y a plusieurs siècles, ne s’est pas tout à fait refermé. Trop d’inconscience collective demeure encore. Et il me semble que c’est loin d’être anodin, si c’est particulièrement dans le domaine de la gynécologie et de l'obstétrique que l’on peut constater tant de gestes médicaux violents, intrusifs, inutiles, où le dénis, le mépris et l'humiliation sont monnaie courante...

Je suis donc partisane d’une herboristerie en mode sorcière, qui replace l’expérience au cœur de son savoir. Et j’encourage toutes les femmes qui en ressentent l’envie dans leurs entrailles à oser suivre leur élan :

C’est un élan de vie, de réappropriation d’un vaste territoire féminin instinctif, et, certainement, de guérison de l’inconscient collectif.

*Image non contractuelle

En savoir plus sur la formation en ligne de Marie :

Les bases de la gyn-écologie holistique

Découvrir

Le concours pour gagner la formation de Marie est terminé, les 5 gagnantes ont été informées par email.

S'inscrire à la newsletter

Le livre de Marie

Sagesse et pouvoirs du cycle féminin

Livre Sagesse et pouvoirs du Cycle Feminin

Son livre est une véritable référence, un ouvrage essentiel que toute femme devrait lire, consulter régulièrement et transmettre de mère à fille et de fille à mère. Des toutes premières règles à la ménopause, ce guide pratique et illustré, vous offre un véritable accompagnement naturel du cycle féminin par l’utilisation des plantes en herboristerie et des exercices de conscience corporelle. Les auteures vous dévoilent un parcours vivant et sensible de notre paysage intime, phase par phase, sans tabou ; des informations pertinentes à la fois théoriques et pratiques sur les spécificités de votre cycle féminin pour mieux l’appréhender et le vivre. Initiez-vous à la découverte des plantes amies, solutions naturelles pour vivre votre féminité avec plus de sérénité, de conscience et de bien-être. Apprenez à connaître votre corps, ses rythmes internes et réguler son cycle par une véritable écologie pratique ! Un ouvrage qui ne vous quittera plus.

Marie Pénélope Péres

Author Marie Pénélope Péres

A dix-sept ans, un bac littéraire-artistique en poche, j’arrive à Paris pour suivre des études d’Arts-Plastiques. L’approche de l’art y est trop conceptuelle, je quitte la fac. Je choisi de me confronter de plein fouet à « l’école de la vie ». Je rencontre un groupe d’artistes de rue, pluridisciplinaire et multi-culturel, avec qui je partage les hauts et les bas de la vie quotidienne et artistique. La vie est dure, mais ces gens-là sont plein d’humanité, et la richesse de la mixité culturelle me nourrit. Cette période se termine par deux voyages en Amérique latine qui me font l’effet d’une gigantesque "claque" et marquent un tournant décisif dans ma vie. J’ai pris conscience de ce que j’avais toujours ressenti sans pouvoir le nommer : l’absence totale de sens à ma vie de femme. Commence alors une quête passionnée et passionnante, dont le fil conducteur sera de toujours questionner la singularité du corps et du vécu féminin. Lire la suite : http://mariepenelopeperes.blogspot.fr

More posts by Marie Pénélope Péres

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.