Skip to main content

Mes poils mammaires et moi

CA POUSSE, CHHHTTT : un témoignage de Laurence

Je vais me livrer, ça y est, sur mes poils autour de mes mamelons..

Ça fait quelques années à présent que la proposition de Marion, mon amie, de livrer mon témoignage à ce sujet tourne autour de moi. C’est marrant, ce sujet revient à nouveau.

 

Comme si c’était salvateur pour moi de le faire ici et maintenant.

J’ai grandi sans aucune figure féminine autour de moi. Le corps des femmes qui ont gravité était « mis sous pli ».

Lorsque Madame Puberté est venue frapper à ma porte, elle m’a livrée des poils. Non pas des poils sur mes jambes, mes aisselles ou bien mon pubis. Non. Sur mes mamelons.

J’étais interloquée. Je me disais :

« Mais ce ne sont pas uniquement les hommes qui ont des poils autours des mamelons ? et pourquoi moi ?».

Lorsque j’avais 18 ans, il y a eu une remarque qui a forgé cette honte, cette gêne et qui a mis l’accent sur une zone dont je ne me préoccupais pas autant.

Le dessin permet de montrer la douceur et la pudeur qu'il peut y avoir autours des poils mammaires
Cette image permet de montrer la diversité des poitrines et des poils mammaires.

Mon conjoint de l’époque, Vladimir, me dit un jour, de but en blanc :

« Je n’ai jamais vu ces poils sur une autre femme. C’est super bizarre ! »

Je suis restée figée, ne savant pas quoi répondre.

Bien plus tard, une dizaine d’années après, je participe à un atelier de gynécologie avec un groupe de femme et une sage-femme gynécologue à Toulouse. Cette professionnelle de santé proposait des ateliers où elle nous guidait dans l’auto analyse de nos organes génitaux.

Assises toutes en cercle, cette femme dévoile sa poitrine pour nous enseigner la structure de nos seins. Je remarque immédiatement avec stupéfaction qu’elle arbore avec confiance et amour de soi ses multiples poils autour de ses seins. Ils sont long, foncés. Ouaw. Je ne suis pas seule. J’ai voulu lui en parler à la fin de l’atelier mais je n’ai pas eu la confiance pour.

Je suis allée il y a presque 20 ans faire des séances de laser afin de les « éradiquer ». Une deuxième tentative quelques années plus tard. Sans succès.

Je ne vais pas vous mentir en vous disant qu’aujourd’hui je les assume. Je les accepte un peu plus oui. Les poils clairs et fin je les accueille avec très peu de gêne. Les plus épais et foncés, moins. Et c’est ok.

Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai cherché le coin de pièce le plus calme, à la lumière et où je ne pouvais pas être vue avec ma pince à épiler.

Anticipation-Précipitation-Discrétion. Pourtant je n’ai commis aucun vol et j’agis tout comme 😊

Mon conjoint actuel est le seul avec qui j’ai pu en parler. C’est venu de fil en aiguille. C’est parce qu’il m’a dit un jour qu’il aimait mes poils que je me suis lancée comme un pirate avec son épée et son ami perroquet. Ok c’est le bon moment. J’ai un secret à te dire.

Sa réponse :

« Super Amour ! laisse-les pousser !»

Silence.

Je me suis surprise encore avant-hier à faire mon bilan express de l’état de ma pilosité-mammaire, cachée. J’essaye d’en rire. C’est un mécanisme. Peut être qu’il s’arrêtera un jour.

A toutes celles qui en ont. Vous êtes belles et vous le resterez. Avec ou sans poils.

Belle route à toutes.

 

Laurence

Cette image permet de montrer ce qui est le plus ouvent caché : les poils mammaires
Marion Valadier

Author Marion Valadier

Voyageuse, éprise de rencontres et curieuse de tout, Marion VALADIER est une aventurière qui fourmille d’idées. Avec sa station de tournage spéciale baroudeuse, elle est constamment en mouvement, à découvrir le monde, le sac au dos, les yeux et les oreilles grands ouverts. A chaque nouvel endroit qu’elle découvre, une idée de film germe. Pour Marion ce qui importe c’est avant tout le sujet. La forme, qu’elle soit documentaire ou fictionnelle, photographique ou sonore, doit permettre de porter la thématique au mieux pour transmettre son message. Avec Rites de Femmes c'est une nouvelle aventure qui s'ouvre pour elle, transmettre à travers des formations, de manière ludique et artistique, les belles découvertes qu'elle fait !

Plus d'articles de Marion Valadier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.